Calcul indemnité chômage : Quelle est la méthode ?

Parmi les aléas de la vie, il y a la perte d’un emploi. Cette situation assez désagréable est assez souvent difficile à vivre surtout du point de vue financier. Heureusement, si vous vous retrouvez au chômage, l’état a prévu une aide financière pour vous aider à traverser cette période en attendant que vous retrouviez un emploi. Ces indemnités viennent sous forme d’allocations mensuelles que vous recevez au Pôle Emploi. Le montant de ces allocations s’adapte à votre situation, il varie donc d’une personne à l’autre. Il est important de savoir le montant que vous pouvez recevoir. Pour ce faire, il existe une méthode assez simple.

Calculer vos allocations pour un travail à plein temps

Le principal facteur qui influe sur le montant de vos allocations est votre ancien salaire, plus celui-ci était important et plus vos allocations le seront.

Le calcul est assez simple, il se fait sur la base de votre salaire brut des 12 derniers mois (primes comprises). Dans un premier temps, on calcule l’allocation journalière brute en utilisant ces 2 formules (on retiendra la somme la plus élevée) :

  • Allocation journalière = 57 % de l’ancien salaire journalier.
  • Allocation journalière = 40,4 % de l’ancien salaire journalier + 11,9 euros

Le résultat doit être compris entre 29,06 euros (allocation minimum) et 248,19 euros (allocation maximum). De plus, il ne devra pas dépasser 75 % de votre ancien salaire. Des retenues vont ensuite être appliquées à ce montant (retraites, sociales…).

Enfin, vous recevrez chaque mois vos allocations qui seront égales à l’allocation journalière multipliée par le nombre de jours du mois en question.

Calculer vos allocations pour un travail à temps partiel

Pour ce type de contrat, les allocations de chômage sont un peu plus difficiles à calculer, car on doit prendre en considération votre ancien temps de travail.

La méthode pour calculer les allocations, dans ce cas de figure, fais appel au calcul d’un « coefficient temps partiel » qu’on introduira par la suite dans l’équation.

Le coefficient temps partiel = votre ancien temps de travail hebdomadaire/temps de travail hebdomadaire normal de l’entreprise qui vous employait.

Ensuite, on introduit ce coefficient dans l’équation de la sorte :

L’allocation journalière est toujours calculée en fonction de votre salaire brut des 12 derniers mois et cela se fait en utilisant ces 2 formules :

  • Allocation journalière = 57 % de l’ancien salaire journalier.
  • Allocation journalière = 40,4 % de l’ancien salaire journalier + (11,9*coefficients temps partiel) euro

On retiendra le montant le plus élevé qui devra être au minimum égal à (29,06*coefficients temps partiel) et au maximum égal à 75 % de votre ancien salaire.

Le reste du processus est similaire au processus qu’on utilise pour le calcul des allocations d’un travail à temps plein.

les e-articles :

E-dietcafe.com