Calcul de l’indemnité de licenciement : qu’est-ce-qu’une indemnité de rupture ?

Il existe beaucoup de personnes qui ne le savent peut-être pas, mais si une personne qui dispose d’un contrat CDI quitte son poste ou se fait renvoyer, cette dernière profitera d’une indemnité, tout comme un dédommagement. Cette indemnité se calcule selon le montant du salaire de la personne et son expérience également.

Une indemnité de rupture est une somme d’argent qu’obtient un salarié après avoir quitté son poste, à condition que son contrat soit à durée indéterminée (CDI). Que ce soit pour le licenciement ou pour l’abandon de poste, l’employé aura une indemnité à coup sûr, et c’est à l’employeur de la lui donner.

Comment se fait le calcul de l’indemnité de licenciement ?

Le licenciement est la rupture d’un contrat décidée pour l’employeur, le licenciement est, la plupart du temps, fait pour faute grave, comme le fait de faire mal son travail, ce qui pousse l’employeur à prendre une décision qui est soit de renvoyer la personne, soit de la licencier, ce qui pourrait avoir des conséquences néfastes sur son parcours professionnel.

Si vous ne savez pas comment calculer votre indemnité de rupture de contrat, nous allons vous expliquer comment le faire ci-dessous :

  • Vous aurez 1/4 du salaire pendant les années d’ancienneté si vous n’avez pas dépassé les 10 ans;
  • Dans le cas où vous dépassez les 10 ans, vous aurez donc 1/3 de votre salaire durant les années travaillées.
  • Le salaire à prendre en considération est la moyenne calculée pendant la dernière année travaillée.

Que se passe t-il dans le cas où l’employeur refuse d’accorder une indemnité ?

Il n’existe malheureusement aucune loi qui force l’employeur à donner une indemnité à l’employé, mais si vous quittez l’entreprise dans laquelle vous étiez sous de bons termes, vous pourrez surement avoir une indemnité en plus d’une lettre de recommandation.

C’est-à-dire que vous devez négocier à l’amiable avec votre employeur, et ça sera à lui de décider s’il compte vous dédommager ou non.

Quels sont les avantages d’une rupture conventionnelle ?

Que ce soit pour le salarié ou bien pour l’employeur, ils sont tous deux gagnants lors d’une rupture conventionnelle.

À ne pas comparer avec l’abandon de poste ou le licenciement, la rupture conventionnelle fait profiter les deux parties dans les règles de l’art.

Pour le salarié, la rupture du contrat CDI offre la possibilité à la personne de profiter des droits du chômage, il aura par ailleurs une indemnité de la part de son employeur, cette indemnité dépendra du montant de ses salaires et son ancienneté.

les e-articles :

E-dietcafe.com